Le confinement en France dure depuis le mardi 17 mars.  Alors que pouvons nous apprendre de cette isolation grâce aux astronautes ?

Buzz Aldrin en quarantaine

Buzz Aldrin connaît bien le sujet de l’isolement. Après leur retour de la Lune en 1969, Aldrin, Neil Armstrong et Michael Collins ont passé 21 jours en quarantaine pour empêcher la propagation de toute contagion qu’ils auraient pu ramener de la surface lunaire. Au milieu de l’épidémie de coronavirus, un journaliste a parlé à Aldrin par téléphone. Aldrin a eu 90 ans en janvier, et à cet âge, il est dans la catégorie de risque la plus élevée pour COVID-19. “Buzz, que fais-tu pour te protéger du coronavirus?” il a demandé. “Allongé sur mes fesses et fermant la porte”, a-t-il répondu, sans hésiter.

Après que le module de commande d’Apollo 11 ait atterri dans l’océan Pacifique, les trois astronautes lunaires ont été amenés de leur radeau de sauvetage sur le porte-avions USS Hornet. Une fois à bord du navire, ils sont immédiatement entrés dans une remorque Airstream convertie en installation de quarantaine mobile. Cette remorque a été envoyée par un avion C-141 à Houston. L’équipage a ensuite passé environ trois semaines à l’intérieur d’un bâtiment “sécurisé” connu sous le nom de Lunar Receiving Laboratory. Le journaliste a interrogé Aldrin sur cette expérience et lui a demandé s’il avait des conseils à donner aux centaines de millions d’Américains déjà en semi-quarantaine au cours de laquelle ils sont encouragés à ne pas quitter leurs maisons.

Il a ri en répondant “Eh bien, Mike Collins et moi avions l’habitude de faire de l’exercice et de courir un peu dans le couloir.” “Nous avons regardé cette fissure dans le sol, et il y avait des fourmis qui rampaient dedans et dehors.” Ce qui implique, bien sûr, que si les fourmis pouvaient entrer, les microbes pourraient aussi entrer et sortir ! Les scientifiques se rendraient bientôt compte que la Lune était un monde totalement mort et qu’aucune vie ne reviendrait sur Terre. Alors, comment a-t-il passé son temps de quarantaine? En prenant soin des rapports de mission, a déclaré Aldrin, et en remplissant des documents, tels qu’un bon de voyage du gouvernement qui lui donnait droit à 33,31 $ pour son voyage sur la Lune.

Confinement : les conseils venus de l’espace

Tuto confinement de Thomas Pesquet

Thomas Pesquet a réalisé une petite vidéo de chez lui pour donner quelques conseils aux français en confinement.

 

 

Les conseils de Romain Charles

 

“Toujours avoir quelque chose à faire”, “garder un jour un rythme jour-nuit régulier” : Romain Charles, ingénieur support des astronautes à l’ESA (Agence spatiale Européenne) avait participé à une expérience de confinement d’une durée de 520 jours pour simuler un voyage sur la planète Mars en 2011. Il nous donne quelques conseils pour supporter le confinement imposé par l’épidémie de coronavirus.

 

Les astronautes sur Twitter

Scott Kelly

L’astronaute de la NASA Scott Kelly (désormais à la retraite) a passé près d’un an à bord de l’ISS en 2015-2016.

“Nous allons passer au travers ensemble en suivant les conseils des experts”, a écrit Kelly sur Twitter samedi 14 mars, en créant un lien vers une page Web sur le coronavirus des Centers for Disease Control and Protection (CDC) – l’une des agences fournissant des conseils aux Américains sur la façon de gérer leur santé pendant l’épidémie.

 

Chris Hadfield

 

Un autre ancien astronaute de l’Agence spatiale canadienne, Chris Hadfield, a publié plusieurs tweets concernant le coronavirus et la mise en quarantaine des astronautes. Mercredi (18 mars), Hadfield a partagé un tweet avec Jeremy Young, professeur d’histoire à la Dixie State University à St.George, Utah, détaillant un nouveau rapport sur la propagation de COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus. “Il est d’une importance vitale pour tout le monde, à lire et à réfléchir. Les impacts réels de ce virus sur la vie normale”, a écrit Hadfield. Environ une heure plus tard, il a tweeté: “Le meilleur antidote contre la peur est la compétence – savoir quoi faire.”

Hadfield a rappelé sa dernière mission semestrielle dans l’espace en 2012-2013, quand il a vécu “le Saint Patrick le plus isolé de ma vie”. Il a profité de l’occasion pour chanter “Danny Boy”.

Jessica Meir

L’astronaute de la NASA Jessica Meir, qui est dans l’espace depuis près de six mois dans le cadre de la mission Expedition 62, a tweeté une photo de la Terre depuis la Station spatiale internationale (ISS) lundi 16 mars. “De là-haut, il est facile de voir que nous sommes vraiment tous dans le même bateau. #EarthStrong”, a-t-elle twitté.

Christina Koch

L’astronaute de la NASA, Christina Koch, est une autre vétéran de l’isolement. Elle l’a vécu pendant plusieurs mois en Antarctique et également au cours d’une mission de près d’un an sur la Station spatiale internationale. Koch qui a atterri le 6 février 2020, partage des posts sur Twitter depuis son retour chez elle. “Il y a un an, le lancement dans l’espace m’a rappelé que la chose la plus importante sur Terre est les gens que vous aimez. Aujourd’hui, alors que nous restons tous chez nous, je suis frappée de voir que cela ne pourrait pas être plus vrai”, a-elle tweeté lundi 16 mars, montrant une photo d’un lancement de fusée.

 

Sources

Time

Arstechnica

Space.com

Space.com