Qui est Ptolémée ? Claude Ptolemée (Claudius Ptolemy) était un mathématicien, astronome et géographe grec. Il a écrit l’Almageste, le travail qui a défini l’astronomie pendant plus de 1000 ans. Le pouvoir prédictif du modèle planétaire de Ptolémée est resté inégalé pendant près de 1 500 ans.

Claude Ptolémée (Claudius Ptolemy)

Claudius Ptolemy est né vers l’an 100 après J.C., presque certainement en Égypte. Il vivait dans la métropole d’Alexandrie sur la côte méditerranéenne égyptienne. Cependant, il est difficile de faire une biographie de Ptolémée car nous connaissons peu de choses de lui. Claudius étant un nom romain, plusieurs historiens ont déduit que cela indique que Ptolémée aurait été citoyen romain. Mais Ptolémée a écrit en grec ancien. De plus, il peut être démontré qu’il a utilisé des données astronomiques babyloniennes.

Nous ne savons pas à quoi ressemblait Ptolémée. Les images que nous avons de lui ont été créées pour la première fois plus de mille ans après sa mort.

Almageste : l’ouvrage principale d’astronomie de Ptolémée

L’ouvrage le plus célèbre de Ptolémée est l’Almageste, un manuel d’astronomie écrit en grec et un catalogue d’étoiles en 13 volumes. C’est le seul ouvrage ancien sur l’astronomie qui soit parvenu jusqu’à nous. Le scientifique y rassemble près de neuf siècles d’observations astronomiques accumulées par les Grecs et les Babyloniens.

Ptolémée a basé ses calculs astronomiques sur les observations des anciens astronomes des 800 dernières années. Aucune de ces ouvrages n’a survécu, mais l’Almageste décrit plusieurs de ses études. Dans le livre, Ptolémée présente des techniques mathématiques pour prédire les mouvements des étoiles et des planètes dans des graphiques faciles à lire. Il a également inclus une liste de plus de 1000 étoiles regroupées en 48 constellations reconnues par les Grecs et les Romains.

Ce travail astronomique majeur a été achevé vers 150 après J.C. et contient des rapports d’observations astronomiques que Ptolémée avait faites au cours du quart de siècle précédent. La taille et le contenu de sa production littéraire ultérieure suggèrent qu’il a vécu jusqu’à environ 170 après J.C.

Le mot Almageste est la fusion de mots arabes et grecs – «Al» est l’arabe pour «le» et «megiste» est le grec pour «le plus grand», le titre indiquant le statut des livres en astronomie. Au départ, Ptolémée avait appelé son œuvre Hē mathēmatikē syntaxis (la syntaxe mathématique) parce qu’il croyait que son sujet, les mouvements des corps célestes, pouvait être expliqué en termes mathématiques.

En étudiant l’Almageste, les scientifiques pouvaient comprendre comment prédire l’emplacement de tout corps céleste à tout moment et de n’importe où sur Terre en utilisant le modèle mathématique des mouvements de la planète de Ptolémée. Ptolémée a présenté son modèle sous forme de tableaux de données. À l’aide de ses tableaux, on pouvait également prédire des éclipses.

Le système solaire de Ptolémée

La vision géocentrique de Ptolémée représentée par A. Cellarius dans son Harmonia macrocosmica, 1705. Crédits : BnF

Ptolémée a repris le modèle de l’astronome Hipparque, considérant que la Terre est au centre de l’univers. Puis, il a développé sa théorie des épicycles, par exemple en ajoutant la notion d’équants. Proposant un univers composé de sphères imbriquées contenant les corps célestes, il a correctement montré les étoiles comme les corps les plus éloignés de la Terre. Par contre, il a incorrectement montré Mercure comme la planète la plus proche de la Terre. Et selon lui, “les astres nagent dans un fluide parfait qui n’oppose aucune résistance à leurs mouvements”…. Bien sûr, il n’y a pas de tel fluide parfait dans l’espace…

Ptolémée, une fraude en astronomie ?

Dans l’Almageste, Ptolémée a fait des observations sur les planètes qui sont surprenantes. Comparés aux tables astronomiques modernes, certaines des observations décrites par Ptolémée sont trop précises, affirme Robert Newton dans son livre The Crime of Claudiius Ptolemy. Il n’aurait tout simplement pas pu les réaliser avec les instruments qu’il décrit. D’autres sont extrêmement sujettes aux erreurs: l’observation par Ptolémée de l’équinoxe d’automne à 14 heures le 25 septembre 1332, une mesure qu’il a dit avoir prise « avec le plus grand soin », était erronée de plus d’une journée. Newton dit que Ptolémée a simplement adapté ses mesures à ses théories, plutôt que l’inverse, adaptant souvent les observations faites des siècles avant son époque. ” Nous pouvons dire que toutes les observations de Ptolémée qui peuvent être testées sont fabriquées “, explique Newton. « De plus, nous pouvons dire que toutes ses théories dépendent fortement des données fabriquées, et certaines d’entre elles semblent dépendre complètement de ces données. ”

Géographie de Ptolémée

 

Ptolémée était également très réputé en tant que géographe.

Sa deuxième oeuvre importante est Geōgraphikē hyphēgēsis (Guide de géographie) une compilation de coordonnées géographiques de la partie du monde connue de l’Empire romain à son époque. Elle a fourni toutes les informations et techniques nécessaires pour dessiner des cartes de la partie du monde connue par les contemporains de Ptolémée. Il s’est appuyé sur les cartes et les écrits de Marinus de Tyr, introduisant seulement sélectivement des informations plus récentes, concernant principalement les côtes asiatiques et africaines de l’océan Indien.

imagine deux façons de dessiner une grille de lignes sur une carte plate pour représenter les cercles de latitude et de longitude sur le globe. Sa grille donne une impression visuelle de la surface sphérique de la Terre et préserve également, dans une mesure limitée, la proportionnalité des distances. Les latitudes sont mesurées à partir de l’équateur. Le méridien 0 des longitudes est placé sur les îles Fortunata (probablement les îles du Cap Vert).

Ptolémée est également connu pour ses avoir étudié les propriétés de la lumière : la théorie de la vision, la couleur, la réflexion et la réfraction.

Ses travaux mathématiques ont donné vie au Théorème de Ptolémée : Un quadrilatère convexe est inscriptible si et seulement si le produit des longueurs des diagonales est égal à la somme des produits des longueurs des côtés opposés.

Il a également écrit sur la théorie et les principes mathématiques de la musique dans son traité Les Harmoniques.

Ptolémée a également tenté de placer l’astrologie sur une base scientifique dans Apotelesmatika (Influences astrologiques), plus tard connu sous le nom de Tetrabiblos en quatre volumes. Il croyait que l’astrologie est une science légitime, quoiqu’inexacte, qui décrit les effets physiques des cieux sur la vie terrestre.

Découvrez également mes articles sur Copernic et Galilée.

 

Sources

Famous Scientists

Britannica

New Scientists