Nous sommes tous en confinement depuis 3 semaines. Mais savez-vous que les astronautes d’Apollo ont dû passer 21 jours dans une Installation de Quarantaine Mobile aussitôt après leur arrivée ? Découvrez cette histoire. 

Apollo 7 : un rhume dans l’espace

Il est rare que les astronautes tombent malades dans l’espace. Mais en 1968, la première mission habitée d’Apollo a posé quelques soucis. Walter Schirra, commandant de bord de la mission Apollo 7 avait attrapé un rhume sévère avant son départ et l’a transmis à ses co-équipiers. Ils ont tous rapidement manqué de médicaments et de mouchoirs. Les trois astronautes sont alors devenus irritables et ont commencé à répondre avec agressivité aux capcoms. Suite à ces problèmes, la NASA a décidé de mettre en place une quarantaine de contrôle avant et après le vol des astronautes.

Les installations de quarantaine mobile

 

Apollo 11 quarantaine

Après son retour à la maison après la lune, l’équipage d’Apollo 11 est accueilli par ses épouses pendant qu’elles se trouvent dans le Mobile Quarantine Facility (MQF).
Image: © NASA

 

La NASA avait peur de ce qui pourrait se cacher sur la lune : il aurait pu y avoir des insectes lunaires, ou des microbes qui auraient pu suivre les astronautes jusqu’à chez eux et par conséquent contaminer la Terre. Il fallait également minimiser le risque que les astronautes amènent un virus avec eux dans l’espace.  Pour les missions Apollo 11, 12, 13 et 14, la NASA a donc décidé de mettre en quarantaine les équipages après leur retour de la lune. La quarantaine d‘Apollo 13 a toutefois été annulée après que les membres d’équipage aient été contraints de supprimer la manœuvre d’atterrissage sur la lune.

Les procédures de quarantaine commençaient en réalité trois semaines avant le lancement. Les astronautes étaient isolés pour réduire les chances qu’ils attrapent tout ce que la NASA devrait plus tard identifier comme terrestre ou lunaire.

Une fois arrivés sur Terre, les équipages d’Apollo devaient enfiler des combinaisons d’isolement. Puis ils rentraient dans une Installation de Quarantaine Mobile (Mobile Quarantine Facility ou MQF) composée d’une remorque Airstream convertie pour les héberger. Le MQF se trouvait sur un porte-avion qui récupérait la capsule ayant amerrie. Il contenait des installations de vie et de couchage. Les astronautes utilisaient également du matériel de communication afin de discuter avec leurs familles.

Quatre MQF ont été construits pour les missions Apollo 11, 12, 13 et 14. L’installation mobile pour Apollo 14 est aujourd’hui conservée au musée de l’USS Hornet en Californie.

 

Installation Mobile Quarantaine Apollo 14

L’installation Mobile au musée de l’USS Hornet à Alameda, en Californie. Cette remorque de quarantaine a été utilisée dans la mission lunaire Apollo 14

 

Une fois arrivé au port, le MQF était transporté par avion à Houston. L’équipage Apollo passait le reste des 21 jours de quarantaine dans l’installation de quarantaine contrôlée connue sous le nom de Lunar Receiving Laboratory (LRL).

Un espace de laboratoire pour la préparation et l’étude des roches lunaires était également présent dans cette installation de quarantaine contrôlée. Les échantillons lunaires collectés par les astronautes y étaient entreposés dans des conteneurs protégés.

 

Apollo 11 en quarantaine

 

Apollo 11 quarantaine Nixon

Le président Richard M. Nixon était dans la zone de récupération du Pacifique central pour accueillir les astronautes d’Apollo 11 à bord de l’USS Hornet, navire de récupération principal pour la mission historique d’atterrissage lunaire d’Apollo 11.  (de gauche à droite) Neil A. Armstrong, commandant; Michael Collins, pilote du module de commande; et Edwin E. Aldrin Jr., pilote du module lunaire.

Les trois astronautes d’Apollo 11 ont été accueillis en héros par le président Nixon le 24 juillet 1969. Ils se sont entretenus avec lui par une fenêtre de l’installation mobile de quarantaine à l’aide de l’équipement de communication de la remorque. Le président Richard Nixon voulait d’ailleurs dîner avec l’équipage la veille du lancement ce qui n’a pas été possible en raison de la quarantaine imposée avant le vol.

Après le départ du président et d’autres célébrités, le porte-avion U.S.S. Hornet a continué à regagner Hawaï, arrivant à Pearl Harbor dans l’après-midi du 26 juillet. L’installation de quarantaine mobile avec ses cinq passagers a ensuite quitté le navire pour être hissée sur un camion. Puis, ils ont été transférés à la base aérienne de Hickam à quelques kilomètres de là, s’arrêtant brièvement pour saluer le maire et plusieurs milliers de citoyens d’Honolulu. À Hickam, la remorque a été chargée dans un avion cargo C-141, qui a décollé immédiatement en direction de Houston.

Juste après minuit, l’avion a atterri à Ellington Air Force Base, où une grande foule attendait de voir les astronautes. Trois heures plus tard, l’équipage et leurs compagnons sont entrés dans leurs quartiers d’habitation au laboratoire de réception lunaire (LRL), qui serait leur domicile pendant au moins les trois semaines suivantes.

Installation Mobile de Quarantaine

Les astronautes d’Apollo 11 en quarantaine

 

L’anniversaire de Neil Armstrong

 

Neil Armstrong ukulele

Pendant qu’ils étaient enfermés, les astronautes ont tout de même réussi à s’amuser. La section de l’équipage était assez grande pour contenir plus de 100 personnes et comprenait une cuisine, un salon, une bibliothèque et plusieurs salles d’examen chirurgical et médical. Neil Armstrong, a même passé une partie de son temps à jouer du ukulélé ! (PS : justement pour ceux que ça intéresse j’ai fait une petite vidéo pour apprendre le ukulele ;)) Il a également fêté ses 39 ans en quarantaine. Et à cette occasion,  son équipage lui a organisé une petite fête.  

armstrong-bougies-anniversaire-quarantaine

Dans une récente interview avec Ars Technica, Buzz Aldrin a parlé de son expérience de quarantaine, “Mike Collins et moi avions l’habitude de faire de l’exercice et de faire du jogging un peu dans le couloir … Nous avons regardé cette fissure dans le sol, et il y avait des fourmis qui rampaient à l’intérieur et à l’extérieur “. Or si les fourmis pouvaient entrer et sortir, tout type d'” insectes lunaires “ou de microbes qu’ils ramèneraient le pourrait aussi ! L’astronaute a ajouté que, pendant qu’il était au MQF, il passait son temps à travailler sur les rapports de mission et à terminer la paperasse, y compris remplir un bon du gouvernement de 33,31 $ pour son voyage sur la lune.

Après Apollo 14, la NASA n’a trouvé aucune preuve d’activité biologique dans les échantillons lunaires collectés, ni aucun matériau qui, selon les autorités, pouvait être nocif. Ainsi, alors que les échantillons lunaires sont restés en quarantaine et ont continué à être manipulés avec soin et prudence, les astronautes revenant de la Lune n’ont plus été confinés au MQF après l’atterrissage.

Les astronautes sont encore aujourd’hui mis en quarantaine avant leur lancement pour éviter de transporter des germes terrestres dans l’espace.

Pour votre confinement, n’hésitez pas à consulter les conseils des astronautes.

Soutenez la fille dans la lune sur Tipeee


Sources

Space.com 

NASA

De la terre à la lune

Space.com