Ça y est ! Nous entamons une nouvelle décennie ! OK, en réalité, elle commencera en 2021 et non 2020… Mais l’année 2020 a inspiré de nombreux écrivains et scénaristes de science-fiction. Dans leurs prédictions, nous pouvons retrouver des robots, des voyages sur Mars ou encore des extraterrestres. Voici un petit aperçu de leur imagination débordante.

Colonisation de Vénus

Le film Voyage sur la planète préhistorique sorti en 1965 et réalisé par Curtis Harrington se déroule en 2020. Dans le scénario, la colonisation de la Lune est déjà terminée, et les humains ont un objectif plus attractif : quitter la Lune pour coloniser Vénus. Ce qui est inhabituel, c’est qu’ils se heurtent à un monde préhistorique qui n’est pas vraiment paisible, rempli de dinosaures et habité par une étrange civilisation.

 

Premier pas sur Mars

Le moment où l’homme marchera sur Mars se rapproche très certainement mais il n’est pas encore arrivé.

Dans le roman de science-fiction Mars la Rouge de Kim Stanley Robinson publié en 1993, l’astronaute américain John Boone est devenu le premier humain à marcher sur Mars en … 2020 ! La colonisation de Mars démarre 6 ans plus tard avec un équipage de 50 hommes et 50 femmes. 

 

Mars la rouge - 2020

 

De retour sur Mars

Le film de 2000 Mission to Mars, réalisé par Brian De Palma, nous a placés au centre de Mars, où une équipe de sauvetage part à la recherche d’un astronaute perdu lors d’une précédente mission. La station spatiale terrestre en orbite est celle qui prépare un navire pour la mission de sauvetage : Mars II. Ce qu’ils découvrent est tout à fait fascinant et complètement différent des dernières découvertes sur la surface martienne.

 

Cerveaux connectés en permanence à Internet

En 2004, l’écrivain Geoff Ryman imagine dans son roman Air une année 2020 où les cerveaux seraient connectés en permanence à Internet grâce à une nouvelle technologie de communication appelée Air.

Cette fiction n’est pas si éloignée de certains projets existants. Citons par exemple le projet Neuralink cofondé par Elon Musk qui a pour objectif de développer des composants électroniques pouvant être intégrés dans le cerveau.

Citons également Facebook qui travaille actuellement sur des capteurs permettant de lire les ondes cérébrales. Une interface cerveau-machine permettrait d’interagir avec une application de messagerie par voie cérébrale.

 

Air-Geoff-Ryman

 

Créatures gigantesques

Pacific Rim sorti en 2013 et réalisé par Guillermo del Toro décrit un avenir en 2020 dans lequel d’horribles créatures marines quitteraient la mer pour mettre fin à la vie telle que nous la connaissons. Et qui peut y faire face ? Apparemment, uniquement d’énormes robots ! Dans le film, la Terre est en guerre contre les Kaiju – des monstres géants qui émergent d’un portail au fond de l’océan Pacifique. Comme dans Edge of Tomorrow, l’humanité est obligée de se regrouper, créant d’énormes robots appelés Jaegers que les humains utilisent pour combattre les Kaiju. Les Jaegers sont dirigés à la fois par deux soldats qui sont unis par un lien mental appelé “dérive”.

Une technologie se rapprochant des Jaegers a été développée ces dernières années.

Robot Landwalker

Au Japon, la société Sakakibara Kikai a conçu le robot “Land Walker” en 2005. Il s’agit d’un robot non fonctionnel dans lequel les humains peuvent entrer. La machine ne marche pas réellement – elle se déplace plutôt sur des roues. À ce jour, il ne tire que des balles en caoutchouc, mais il pourrait un jour se transformer en une puissante arme militaire.

 

Des Aliens et des boucles temporelles

Dans le film de 2014, Edge of Tomorrow, en 2020 une espèce extraterrestre a envahi la Terre et presque décimé la population. Les puissances mondiales sont obligées de former une alliance appelée United Defence Force afin de combattre la menace étrangère.

Le film raconte l’histoire d’un soldat tué au combat alors qu’il luttait contre des étrangers envahisseurs. Le héros joué par Tom Cruise entre dans une boucle temporaire dans laquelle il essaie de sauver la planète.

Force est de constater qu’aucune menace extraterrestre n’existe sur notre planète.

 

 

Maisons volantes

En 1966, l’écrivain de science-fiction Arthur C. Clarke, auteur du célèbre roman L’Odyssée de l’espace a imaginé la maison de 2020 :

«La maison du futur n’aurait pas de racines qui la lieraient au sol. Finis les conduites d’eau, les drains et les lignes électriques. La maison autonome pourrait donc se déplacer ou être déplacée n’importe où sur le terrain à la discrétion du propriétaire. Par conséquent, le temps pourrait venir où des communautés entières pourraient migrer vers le sud en hiver ou déménager vers de nouvelles terres chaque fois qu’elles ressentent le besoin de changer de décor. »

Même si l’idée est très attrayante, les maisons volantes restent aujourd’hui de la pure science-fiction.

2020 VISION

2020 vision

Dans les années 70, Jerry Pournelle a édité un ouvrage intitulé 2020 VISION, où des auteurs tels que Poul Anderson, Harlan Ellison, Larry Niven, AE Van Vogt, Norman Spinrad, Ben Bova et d’autres ont essayé d’imaginer à quoi ressemblerait le monde en 2020. Ils ont tous convenu que ceux qui seraient encore en vie cette année-là se réuniraient à la Worldcon pour discuter de leurs prévisions. Ils tiendront bel et bien parole cet été à la 78ème Convention mondiale de science-fiction qui se déroulera en Nouvelle-Zélande.

Dans 2020 Vision, ces écrivains imaginent la nourriture du futur et des chefs cuisiniers robots, un gigantesque cerveau mondial dans lequel chacun est connecté en permanence, un partenaire sexuel à vie ou un terrain de jeu pour adultes où la loi est appliquée par télécommande.

 


Sources

Medium.com