Le télescope spatial Hubble (Hubble Space Telescope en anglais ou HST) qui tient son nom de l’astronome Edwin Hubble fête cette année ses 30 ans. Il nous a offert de nombreuses images éblouissantes depuis son lancement en 1990. Ses photos de nébuleuses, de supernovae, de galaxies ou de la lune nous ont tous inspirés. Revenons aujourd’hui sur son histoires, ses découvertes et bien sûr ses images. 

L’histoire du télescope spatial

Les observatoires terrestres ont leur limites. L’atmosphère terrestre bloque une grande partie de la lumière. C’est pourquoi les grands télescopes sont placés au sommet des montagnes. L’atmosphère plus mince à des altitudes plus élevées permet des images plus claires. Mais rien de mieux que de poster un télescope directement dans l’espace ! Le premier à être lancé est Hubble.

Les origines du télescope spatial

En 1946, l’astronome Lyman Spitzer propose de lancer un télescope spatial. Plusieurs décennies plus tard, cette brillante idée obtient enfin le soutien de la National Academy of Science. L’Académie nationale des sciences est une institution des États-Unis dont les membres servent en tant que conseillers de la nation en science, en technologie et en médecine.

Un comité de scientifiques évalue alors le potentiel d’un grand télescope spatial. En 1969, un document décrivant les utilisations scientifiques d’un tel télescope et préconisant sa construction est publié. A cette époque, la NASA est la seule agence capable de faire du grand télescope spatial une réalité. C’est pourquoi, la National Academy of Science lui présente son point de vue. En réalité, la NASA envisage déjà un télescope spatial d’un certain type, mais les responsables ne sont pas décidés ni sur la taille ni par où commencer. En 1971, George Low, l’administrateur par intérim de l’agence, donne son feu vert au groupe de pilotage scientifique des grands télescopes spatiaux. La NASA commence rapidement à faire pression sur le Congrès pour obtenir des fonds.

Un projet trop coûteux

Mais le projet coûteux est difficile à vendre. Le financement est  initialement refusé par le House Appropriations Subcommittee (Le Comité des crédits de la Chambre des États-Unis ) en 1975. La NASA intensifie ensuite ses efforts pour plaider la cause d’une telle avancée scientifique et obtient l’adhésion de l’Agence spatiale européenne, qui partage les coûts. En 1977, Congrès accorde finalement un financement pour la part de la NASA du grand télescope spatial. Le développement commence presque immédiatement. La NASA prévoit de lancer le télescope en 1983, mais divers retards de production repoussent la date de lancement à 1986.

Nommé en hommage à l’astronome Edwin Hubble

Entre-temps, le grand télescope spatial est renommé Hubble (HST) en l’honneur d’Edwin Hubble. Cet astronome américain a entre autres déterminé que l’univers s’étend au-delà des frontières de la Voie lactée.

En 1986, la navette spatiale Challenger explose une minute après le décollage. Les sept astronautes à bord sont tués. En raison de cette tragédie, les vols en navette ne reprennent qu’au bout de deux ans. Le premier télescope spatial au monde est finalement lancé à bord de la navette spatiale Discovery le 24 avril 1990.

Les premières images d’Hubble

Hubble connaît des problèmes d’équipement dès le départ. Les images du télescope reviennent si floues qu’elles sont presque inutiles. Le miroir principal de Hubble a un défaut : une aberration sphérique causée par une erreur de fabrication. La NASA met trois ans à monter une mission de réparation. Le 2 décembre 1993, une équipe de sept personnes part à bord de la navette spatiale Endeavour pour réparer Hubble. Il leur faudra pour cela cinq jours de sorties dans l’espace. Deux nouvelles caméras sont installées pendant la réparation. La caméra planétaire à champ large 2 (WFPC-2) prendre plusieurs des photos les plus célèbres de Hubble. En décembre 1993, les nouvelles images de Hubble arrivent sur Terre. Depuis lors, le télescope Hubble continue de fournir des informations sur notre univers et nous amener de splendides photos de l’espace.

Les découvertes de Hubble

En orbite depuis 1990, Hubble a permis aux scientifiques de mieux comprendre les planètes, la galaxie et l’univers entier. Parmi les découvertes et projets de recherche de Hubble :

  • Création d’une carte 3D de la matière noire de l’univers;
  • Découverte de Nix et Hydra, deux lunes de Pluton;
  • Aide pour déterminer le taux d’expansion de l’univers;
  • contribution à comprendre que presque toutes les grandes galaxies ont en leur centre un trou noir;
  • Aide pour affiner l’âge de l’univers.

Une machine à remonter le temps

Les technologies avancées de Hubble lui permettent de regarder plus loin que les télescopes au sol. La lumière prend du temps pour parcourir de longues distances. La lumière que Hubble perçoit à partir d’objets éloignés ne révèle pas comment cet objet est aujourd’hui mais comment cet objet était lorsque la lumière a été émise. Ainsi, lorsque nous regardons la galaxie d’Andromède, à 2,5 millions d’années-lumière de la Terre, nous la voyons telle qu’elle était il y a 2,5 millions d’années.

Hubble Deep Field – Le champ profond de Hubble

Le télescope a observé une zone de ciel apparemment vide située dans la constellation de la Grande Ourse en 1995. Et surprise pour les scientifiques, il a capturé une image de plus de 3000 galaxies de faible luminosité, trop éloignées pour être détectées par d’autres télescopes. Cette région a été appelée le champ profond de Hubble (en anglais Hubble Deep Field). Certaines des galaxies étaient si jeunes qu’elles n’avaient pas encore sérieusement commencé à former des étoiles.

D’autres observations en champ profond dans la même zone ont été effectuées, scrutant chaque fois plus profondément dans l’espace. Ceux-ci étaient appelés le champ ultra-profond de Hubble (Hubble Ultra-Deep Field) (photographié pendant 11 jours en 2004) et le champ extrêmement profond de Hubble (Hubble eXtreme Deep Field) photographié en 2012.

L’âge du Big bang

Hubble a également aidé les astronomes à évaluer le temps écoulé depuis le Big Bang. Les scientifiques estimaient auparavant que l’âge de l’univers était dans une fourchette de 10 à 20 milliards d’années. Grâce à Hubble, en mesurant un type spécial d’étoile pulsante connue sous le nom de variable Céphéide, ils ont pu réduire cet âge à une date plus précise à savoir 13,7 milliards d’années. 

Le télescope Hubble en photos

 

Nébuleuse du crabe

Nébuleuse du crabe – credit : NASA, ESA, J. Hester and A. Loll (Arizona State University) — HubbleSite

 

Les piliers de la création

Les piliers de la création

 

hubble-anneaux-saturne

Photo de Saturne prise en 2019 © Nasa, Esa, A. Simon, W.H. Wong, Opal Team

 

Nébuleuse du sablier

Nébuleuse du sablier © Nasa/JPL-Caltech/ESA, The Hubble Heritage Team (STScI/Aura)

 

La grande tâche rouge de Jupiter

La grande tâche rouge de Jupiter © Nasa, Esa, A. Simon, M.H. Wong

 

Sources

Hubble space telescope

Pictures, Facts & history

30 photos 30 ans