De Carl Sagan à Neil deGrasse Tyson, Cosmos, une odyssée à travers l’univers

A l’occasion de la diffusion sur Arte de la remarquable série de vulgarisation scientifique Cosmos, revenons sur son histoire et sur ses deux ‘animateurs’.

 

Carl Sagan

 

Carl Sagan
Carl Sagan

 

Tout commence avec ce grand scientifique. Mais qui est Carl Sagan?

Né en 1934 à Brooklyn, il se passionne dès l’enfance pour l’astronomie et la science-fiction et s’intéresse dès les années 50 à la question de l’origine de la vie. Il rentre à l’université en 1951 où il obtient une licence en arts, une licence en sciences, une maîtrise de physique et un doctorat en 1960 dont la thèse porte sur ‘l’étude physique des planètes’. Par la suite, il rentre à L’université de Berkeley et devient professeur auxiliaire à Harvard. En 1963, il est engagé en tant qu’astrophysicien à l’observatoire d’astrophysique de Cambridge.

En 1968, il quitte Cambridge pour l’université Cornell, à Ithaca (État de New York), où, en 1971, il est nommé professeur d’astronomie et de sciences spatiales et directeur du Laboratoire pour l’Etude des Planètes (Laboratory for Planetary Studies). Il fonde alors un nouveau domaine de recherche : l’études des formes de vie et des biochimies extraterrestres possibles. Il y rencontrera Franck Drake.

Carl Sagan devient dans les années 60 consultant de la NASA pour le programme Mariner qui comprend l’envoi de plusieurs sondes en direction des planètes Mercure, Vénus et Mars.

Il collabore ensuite sur le programme Viking  (1975) qui pose pour la première fois deux robots américains sur le sol martien. Les objectifs étaient d’obtenir des images à haute résolution de Mars mais également de détecter d’éventuelles formes de vie.

Il a également participé à la mission Voyager qui lance en 1977 2 sondes en direction de Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Avec Frank Drake, astronome américain et fondateur du projet SETI, il réalise une plaque métallique contenant un message de l’humanité à destination d’éventuels êtres extraterrestres, transporté par Pioneer 10 et Pioneer 11  lancés respectivement en 1972 et en 1973.  Le dessin gravé sur la plaque a été créé par son épouse Linda Salzman Sagan. Ces 2 sondes et leur message poursuivent actuellement leur route dans l’espace interplanétaire.

 

Plaque de Pioneer
Plaque de Pioneer

 

En 1977 la NASA lui demande de former et présider un comité destiné à définir le contenu du Voyager Golden Record placé dans les sondes Voyager.

Carl Sagan était convaincu de l’intérêt de la recherche sur l’intelligence extra-terrestre. « Si nous étions seuls dans l’Univers, ce serait un beau gâchis d’espace ». Il participa à la mise en place, en 1960, du programme SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence, « recherche sur l’intelligence extraterrestre »)

« Dans l’immensité du cosmos, il doit y avoir d’autres civilisations, beaucoup plus âgées et beaucoup plus avancées que la nôtre. Alors, ne devrions-nous pas avoir été visités ? Ne devrait-il pas y avoir à tout moment des vaisseaux étranges dans les cieux de la Terre ? Il n’y a là rien d’impossible, et nul ne serait plus heureux que moi si nous étions visités. Mais est-ce que ça s’est vraiment produit ? Ce qui compte, ce n’est pas ce qui semble plausible, pas plus que ce en quoi nous aimerions croire, pas plus que ce qu’un ou deux témoins proclament, mais seulement ce qui est soutenu par des preuves solides, examinées avec rigueur et scepticisme. »

En 1980, il fonde avec Bruce Murray et Louis Friedman la Planetary Society (ou société planétaire) une organisation à but non Lucratif qui oeuvre dans plusieurs projets de recherche sur l’exploration de notre système solaire et la recherche de vie extraterrestre.

Il meurt d’une pneumonie  des suites d’une maladie de la moelle osseuse le 20 décembre 1996.

 

sonde américaine Phoenix s'est posée sur Mars avec à son bord un message audio de Carl Sagan enregistré sur mini-CD
sonde américaine Phoenix s’est posée sur Mars avec à son bord un message audio de Carl Sagan enregistré sur mini-CD – credits : NASA/JPL/Corby Waste

 

En 2007, la mission Phoenix emporte avec elle un mini-CD « Vision of Mars : A message to the future » contenant des romans et des nouvelles de science-fiction à propos de Mars. Parmi ces extraits audio, un message de Carl Sagan destiné aux futurs Martiens, hommage de la Planetary Society, atterrit en mai 2008 sur la planète Rouge.

L’astéroïde 2709 découvert en 1982 par Edward L.G. Bowell est appelé Sagan en son honneur.

Le grand public connaît surtout Carl Sagan pour son travail de vulgarisation scientifique.  Il a écrit un roman, Contact, adapté au cinéma, obtenu un prix Pulitzer pour ‘The Dragons of Eden‘ une réflexion sur l’évolution possible de l’intelligence humaine. Auteur d’une vingtaine de livres et de plus de 700 articles, il est le créateur de la série Cosmos.

 

Voir aussi  les 40 ans de Voyager 

 

Série Cosmos

 

 

En 1978, Carl Sagan entame son 1er projet de série télévisée en 13 épisodes sur l’astronomie qui sortira en 1980 sous le titre Cosmos : a Personal Voyage. Il nous entraîne à la découverte de notre univers, de l’infiniment petit à l’infiniment grand.

 

Calendrier cosmique de Carl Sagan
Calendrier cosmique de Carl Sagan

 

L’astrophysicien y invente le calendrier cosmique afin de ramener toute l’histoire de l’univers à une seule année. Chaque jour représente donc 37,5 millions d’années, chaque heure 1,6 millions d’années. Le Big Bang apparaît le 1er janvier, les premières étoiles dans la nuit du 2 au 3 janvier et la Voie Lactée autour du 11 mai.Le soleil naît le 1er septembre, la Terre le 16 septembre. L’histoire de l’humanité ne se déroule que le 31 décembre et celle de l’homme moderne à peine sur les 8 dernières minutes… Nous sommes bien peu de choses dans l’histoire de l’Univers…  Le succès est au rendez-vous, la série sera regardée dans 60 pays par plus de 400 millions de personnes. En France, cette série est diffusée sur Antenne 2.

Après la mort de Carl Sagan, sa veuve Ann Druyan, co-créatrice de Cosmos, Neil deGrasse Tyson et d’autres, travaillent sur une nouvelle version de la série intitulée Cosmos : une odyssée à travers l’univers avec l’objectif d’atteindre le plus de monde possible. Ils tentent alors de convaincre les réseaux de télévision d’adhérer au projet. Marqué par la série originale lorsqu’il était enfant, Seth MacFarlane (créateur de TedLes GriffinAmerican Dad, et présentateur des Oscars en 2013) devient coproducteur du projet et l’appuie fortement auprès de la Fox. La série est diffusée à partir du 9 mars 2014.

 

 

« La tâche de la nouvelle génération de Cosmos est légèrement différente parce qu’elle n’a pas à enseigner la science. Il y a beaucoup d’enseignement de la science dans le Cosmos original, mais ce n’est pas ce dont vous vous rappelez le plus. Ce que les gens retiennent le plus de la série originale, c’est l’effort de présenter la science d’une manière qui fait sens pour vous, qui influence votre conduite comme citoyen du pays et du monde— surtout du monde » affirme Neil Tyson « Nous voulons créer une émission qui n’est pas seulement une suite de la première, mais qui soulève des enjeux de notre époque »

La bande son de la série est confiée à Alan Silvestri (Retour vers le Futur, Contact, Predator, Abyss, …) qui gagnera  pour l’occasion, des Emmy dans les catégories Outstanding Original Main Title Theme Music et Outstanding Music Composition for a Series (Original Dramatic Score). 

Et pour le lancement,  Barack Obama présente le documentaire!

 

 

Dans cette nouvelle version de treize épisodes de 50 minutes, Neil Tyson, aux commandes d’un vaisseau spatial propulsé par la science et l’imaginaire (Spaceship of the Imagination fueled by equal parts of science and wonder ») nous raconte  l’histoire de la connaissance et de l’humanité. A travers des moments d’animation, il nous parle de la vie de grands scientifiques : Isaac Newton, Michael Faraday, Joseph von Fraunhofer, Cecilia Payne-Gaposchkin… Il traite de sujets divers tel que la taille de l’univers, les changements climatiques , la nature de la lumière, l’électromagnétisme… Et le petit plus de cette saison : de superbes images de l’univers sont créées grâce aux effets spéciaux.

Une troisième saison nommée “Possible Worlds” est actuellement en préparation et prévue pour 2019.

Cosmos : Une odyssée à travers l’univers

 

La série est actuellement diffusée sur Arte, Netflixyoutube 

 

Acheter sur Amazon

Neil deGrasse Tyson

 

Neil deGrasse Tyson
Neil deGrasse Tyson

 

Neil de Grasse Tyson est également un astrophysicien américain. Né à New York, il s’intéresse très jeune à l’astronomie et commence à donner des conférences dès l’âge de 15 ans. « Ces appartements étaient appelés, peut-être était-ce une prophétie, the skyview apartments, sur le toit desquels, 22 étages au-dessus du Bronx, je dirigerai plus tard mon télescope vers l’univers « 

Carl Sagan le repère rapidement et tente alors de le recruter à l’université de Cornell mais Tyson préfèrera intégrer Harvard où il obtient un BA en 1980 puis un MA en astronomie à l’université du Texas à Austin. Il passera finalement son doctorat en astrophysique à l’université de Columbia. Très influencé par Carl Sagan, il raconte lors du premier épisode de Cosmos : « Je savais déjà quel type de scientifique je voulais être. Mais ce jour-là, avec Carl j’ai su quel genre d’homme je voulais devenir »

En 2001, George Bush le nomme à la Commission sur le futur de l’industrie aérospatiale des États-Unis puis en 2004 à  la Commission « Lune, Mars et au-delà » sur la mise en œuvre de la politique d’exploration spatiale des États-Unis. La même année, la NASA le récompense de la NASA Distonguished Public Service Medal récompensant le personnel non-gouvernemental.

 

neil tyson planetarium

 

Directeur du Hayden Planetarium, situé à Central Parc à New York, il décide de changer la classification traditionnelle de Pluton comme planète au planétarium, ce qui lui attire de nombreux mécontentements , la plupart venant d’enfants. « Je pense que Pluton, présenté comme un des objets faisant partie de la ceinture de Kuiper est beaucoup plus intéressant que Pluton, présenté comme la planète très étrange du système solaire ». Plutôt qu’utiliser le terme planète il préfère regrouper les objets en catégories telles les planètes gazeuses géantes (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune), les planètes terrestres (Mercure, Vénus, la Terre, et Mars), les astéroïdes et les objets de la ceinture de Kuiper (Pluton et Eris, entre autres). Pour rappel en 2006, Pluton a été déclassé en planète naine.

Voir aussi la neuvième planète du système solaire

Autre lien avec Carl Sagan, Neil deGrasse Tyson a été vice-président, président et directeur du conseil d’administration de the Planetary Society. Il travaille également beaucoup à la communication scientifique auprès du grand public. Et le meilleur moyen est le petit écran.

En 2004, il participe à l’émission Origines sur la chaine PBS dans la série scientifique Nova, et écrit avec l’astronome Donald Goldsmith un livre accompagnant la série Origins: Fourteen Billion Years of Cosmic Evolution  (« Origines : 14 milliards d’années d’évolution cosmique »). Il devient un invité récurrent dans The Universe, série diffusée sur The History Channel. En 2010, il fait une apparition dans un épisode de la série The Big Bang Theory dans lequel Sheldon Cooper l’accuse d’être responsable de la rétrogradation de Pluton. Il joue également son propre rôle dans les séries Stargate Atlantis, 100 choses à faire avant le lycée, Brooklyn nine-nine, ou encore le film Batman v Superman. Il est même représenté sous forme de belette dans l’âge de glace!

 

neil tyson startalk

 

Il anime StarTalk, une radio diffusée sur Internet, dérivée en 2015 et 2016 en un talk-show diffusé sur national geographic channel. Il a ainsi accueilli Bill Clinton, Jimmy Carter, Susan Sarandon ou encore l’astronaute Chris Hadfield.

En 2013, il lance une série de tweet baptisés « Les Mystères de #Gravity » dans laquelle il pointe toutes les incohérences du film. «Les Mystères de #Gravity : Pourquoi on apprécie plus un film de science-fiction créé dans un faux espace plutôt que le fait qu’on envoie de vraies personnes dans l’espace. »

 

Ses punchline, son tempérament joyeux et ses vestons et cravates aux imprimés cosmiques séduisent le public. En 2007, Time le classe parmi les 100 personnes les plus influentes du monde, en 2000 People Magazine, l’élit « astrophysicien en vie le plus sexy du monde ». Il est aujourd’hui suivi par plusieurs millions de personnes sur les réseaux sociaux ( facebook , instagram, twitter ).

Pour aller plus loin

 

Livres de Carl Sagan

Cosmos

 

 

« Le Cosmos est tout ce qui est, a toujours été ou sera jamais ». C’est par ces mots que Carl Sagan nous invite à le suivre, dans un prodigieux voyage à travers l’espace et le temps qui mènera le lecteur jusqu’aux confins du connaissable.
Traduit dans toutes les langues, ce livre qui a inspiré une série télévisée en 13 épisodes, est sans doute l’ouvrage de vulgarisation scientifique le plus connu de la galaxie. Du Big Bang initial jusqu’aux voyages interstellaires, il raconte simultanément, dans un langage accessible à tous, l’histoire de l’Univers et celle du progrès humain. »

Ce livre, sorti en 1980, est composé de treize chapitres abondamment illustrés qui font écho aux treize épisodes de la série. Il a obtenu le prix Hugo dans la catégorie livre de non fiction en 1981.

Acheter sur Amazon

Les dragons de l’Eden : Spéculations sur l’évolution de l’intelligence humaine et autre

 

 

Les Dragons de l’Eden: Les spéculations sur l’évolution de l’intelligence humaine a gagné le prix Pulitzer en 1977

Dans ce document, il combine les domaines de l’anthropologie , l’évolution la biologie , la psychologie et l’informatique pour donner un point de vue de la façon dont l’homme l’intelligence évolué.

Acheter sur Amazon

 


Contact


Jeune astronome convaincue de l’existence d’une vie extraterrestre intelligente, Ellie Arroway doit faire face au
scepticisme de la communauté scientifique à l’égard du projet « Argus », un programme d’écoute spatiale installé au Nouveau-Mexique qu’elle et son équipe tentent par tous les moyens de sauver.

Acheter le roman sur Amazon
Ce roman a fait l’objet d’un film réalisé par Robert Zemeckis en 1997 avec Jodie Foster dans le rôle principal. Il a obtenu le prix Hugo pour le meilleur film dramatique de science-fiction.

Acheter le film sur Amazon

 

COSMIC CONNECTION OU L’APPEL DES ETOILES

 

résumé : Les grandes explorations recommencent : l’enfer sulfureux de Vénus, les glaces carboniques et les volcans géants de Mars, bientôt les océans de méthane de Jupiter se découvrent à nous.
Nos sondes quittent maintenant le système solaire, porteuses de messages pour les étoiles lointaines, cependant que nos radiotélescopes se mettent à l’écoute des autres galaxies.
Trouver des formes de vie autres, dialoguer avec des civilisations extra-terrestres, ces vieux rêves de l’humanité se concrétisent aujourd’hui. La réalité dépasse la science-fiction.

Acheter sur Amazon

 


L’Hiver nucléaire


Les auteurs exposent leur théorie de l’hiver nucléaire selon laquelle une frappe nucléaire même impliquant une faible partie des arsenaux stratégiques des grandes puissances et des autres pays nucléarisés, provoquerait une baisse de température moyenne sur toute la planète de 5 à 15 degrés et donc la destruction de toutes les récoltes, la famine et la mort pour des milliards d’individus.

Acheter sur Amazon

Pale Blue Dot: A Vision of the Human Future in Space

 


Ce livre, écrit en 1994, a été inspiré par la célèbre photographie de la Terre prise par la sonde Voyager 1 en 1990 :

 

A pale blue spot - la Terre prise par Voyager le 6 juillet 1990 Credits: NASA
A pale blue spot – la Terre prise par Voyager le 6 juillet 1990 Credits: NASA

Acheter sur Amazon (anglais uniquement)

 

Livres de Neil deGrasse Tyson

 

Petite excursion dans le cosmos

 

Avec la verve, l’humour et l’esprit qui le caractérisent, Neil deGrasse Tyson, en digne héritier de Cari Sagan, rend accessible à tous les principes les plus compliqués de l’astrophysique. Une invitation irrésistible à lever la tête pour admirer l’immensité de l’univers.

Acheter sur Amazon

Origins: Fourteen Billion Years of Cosmic Evolution

 

Des premières images de la naissance d’une galaxie, en passant par l’exploration de mars ou encore la découverte d’eau sur une des lunes de Jupiter, Neil deGrasse Tyson et Donald Goldsmith nous amènent à faire un tour du cosmos. (inclus : 32 pages d’illustrations couleur)

Acheter sur Amazon (anglais uniquement)
 

 

Voir aussi Livres sur l’astronomie

Sources

Carl Sagan

http://www.haydenplanetarium.org/tyson/read/2008/10/01/happy-birthday-nasa

et si pluton était une planète

One thought to “De Carl Sagan à Neil deGrasse Tyson, Cosmos, une odyssée à travers l’univers”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *